L’Agence Incentive à Marseille

16 Mar L’Agence Incentive à Marseille

Vous cherchez une destination ensoleillée et culturelle pour votre prochain séminaire ? Et pourquoi pas Marseille ? Fanfaronne ou mystérieuse, la ville a longtemps été un cliché aux yeux du monde, mais elle a su se renouveler et se dépasser : c’est aujourd’hui un lieu à la fois convivial, culturel, chargé d’histoire mais également tourné vers l’avenir. Portrait de cette ancienne nouvelle ville. L’une des richesses de la ville est dans son patrimoine. C’est sur le port que tout a commencé pour cette ville cosmopolite. Situé à l’emplacement du port fondé par les Phocéens, et dominé par le Pharo (un palais construit par Napoléon III, qui n’y vint jamais), le Vieux-Port réconcilie l’histoire et la légende. Deux silhouettes massives veillent sur son entrée : les forts de Saint-Jean et Saint-Nicolas, des dispositifs de défense reliés jusqu’en 1944 par le fameux pont transbordeur. C’est du Vieux-Port que l’on s’embarque pour aller au château d’If, l’ancien fortin militaire devenu prison d’État. Voué à la plaisance, le Vieux-Port a depuis longtemps volé la vedette à la Canebière, la célèbre rue des marchands de chanvre, construite aux XVIe et XVIIe siècles. Culminant à 147 mètres d’altitude, la colline de la Garde domine le Vieux-Port et a toujours servi de vigie à la ville. Construite au milieu du XIXe siècle dans un style romano-byzantin, la basilique Notre-Dame-de-la-Garde est surmontée d’une statue rutilante de la Vierge à l’Enfant, la patronne des pêcheurs marseillais. Son intérieur est tapissé d’ex-voto naïfs et émouvants, peints ou brodés par les femmes des marins. A ces images traditionnelles de la ville se sont ajoutées de nouvelles et remarquables réalisations architecturales, qui donnent aujourd’hui une tout autre image de ce vieux port. La ville, devenue capitale européenne de la culture en 2013, a multiplié les projets ambitieux. Sur le quai où accostent les bateaux pour les îles et où les marchandes de poisson sont toujours présentes, a ainsi été dressé, par l’architecte britannique Norman Forster, l’ombrière : un miroir horizontal géant qui propose une promenade ombragée aux badauds en offrant une autre perception de la ville à travers ses reflets. Mais la réalisation la plus spectaculaire est certainement le nouveau musée : le MuCEM (musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée), qui jouxte le fort Saint-Jean, restauré et réaménagé pour l’occasion. Cette architecture surprenante, un long cube noir protégé par une enveloppe brise-soleil au maillage de béton noir, a attiré les visiteurs du monde entier. À deux pas du Vieux-Port, 2013 a vu également la réouverture du musée d’Histoire, l’un des plus grands musées d’histoire de France, qui offre au visiteur plus de 2600 ans d’histoire de la ville à découvrir. Bien que caché clans un banal centre commercial, c’est un musée très lumineux, ouvert sur un jardin des vestiges. Ses collections sont exceptionnelles et leurs présentations, à l’aide du multimédia interactif, remarquables. Si un séminaire à Marseille ne serait pas vraiment complet sans une soirée sur la plage et quelques activités nautiques au programme, la ville est aujourd’hui dotée d’une solide infrastructure culturelle qui la rend encore plus attrayante. Depuis 2013, c’est d’ailleurs une destination très demandée pour les séminaires.

marseille

marseille incentive

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.