Un voyage incentive à Rome

12 Juin Un voyage incentive à Rome

La semaine dernière, nous avons organisé un voyage incentive pour 35 personnes à Rome. Cette destination à deux heures à peine de Paris est l’une des capitales européennes les plus fascinantes qui soit, et reste l’une des destinations les plus prisées pour un séminaire. Aujourd’hui, on vous explique pourquoi. Rome ne fut pas bâtie en un seul jour. Et si quelques jours suffisent pour s’imprégner de son atmosphère vivante et effervescente, il faudrait des mois pour tout voir. Elle possède la plus grande concentration de monuments historiques et archéologiques au monde. Son histoire est à la fois religieuse, antique, contemporaine et institutionnelle. Le visiteur ne peut qu’être impressionné par tout ce que la capitale italienne a à offrir. Mais son patrimoine ne fait pas tout. L’on apprécie surtout Rome pour son art de vivre, son effervescence continue, sa cuisine et ses marchés. On y va pour s’éterniser à la table d’un café, déguster une glace, ou encore flâner le long des berges du Tibre… Un séjour à Rome se destine tout autant à ceux qui aiment boire et manger qu’aux passionnés d’histoire, d’architecture et de religion. Voici un exemple de programme pour en découvrir les multiples facettes en six jours, que ce soit dans le cadre d’un séminaire ou par vous-même.

Jours 1 et 2 : Rome classique
Rome regorge de sites classiques dont la visite guidée est incontournable, parmi lesquels : la place de Venise, le Capitole (dont la place fut dessinée par Michel-Ange), le Colisée, le Forum impérial ou le Forum romain. L’on passe aisément de l’un à l’autre à pied, tant les édifices classiques sont regroupés dans le coeur historique de la ville.

Jour 3 : Rome baroque
Il est temps ensuite de découvrir un autre visage de la Ville Eternelle, et notamment ses trésors baroques : le Panthéon, sanctuaire des rois d’Italie, la place Navone et la place d’Espagne, élégamment encadrée de bâtiments de couleur ocre. L’après-midi peut être consacré à une excursion aux musées du Vatican et à la chapelle Sixtine. À la tombée du jour, un détour par la fontaine de Trévi, magnifiquement éclairée le soir venu.

Jour 4 à 6 : Le Campo de’ fiori, la Villa Borghese et le Tibre
Après cette incursion dans le passé de la ville, il est temps de s’imprégner du quotidien des Romains, en découvrant les différentes piazze de la ville dont la place de Campo de’ Fiori, où se tient chaque matin un important marché aux étals colorés. L’on peut y faire quelques emplettes, puis partir à la découverte du quartier par le dédale de ses ruelles peuplées de boutiques d’artisans. Pour souffler un peu, rien de tel qu’un bol d’air frais à la Villa Borghese, le plus grand espace vert de Rome. Le parc abrite un lac, un temple, des fontaines magnifiques, des statues et plusieurs musées. Pour terminer la journée, les balades le long du Tibre sont à privilégier. Le cadre unique et enchanteur laisse un souvenir des plus bucoliques de la ville. Pour finir en beauté, l’on peut monter à bord d’une péniche ou marcher sur les berges du fleuve pour un dernier coup d’œil sur la Ville éternelle.

Rome côté mer
Pour fuir la chaleur cuisante de Rome en plein été, le mieux reste de suivre l’exemple des Romains, et prendre le train jusqu’à Ostia, une petite station balnéaire édifiée au début du XXe siècle, située au sud-ouest de Rome. Les Romains y viennent aujourd’hui pour s’y baigner et s’y reposer en famille le temps d’une journée. Les établissements balnéaires le long du Lido d’Ostia proposent une multitude de services tels que des équipements sportifs, d’excellentes trattorias, des cafés, des pubs : bref, de quoi satisfaire tous les goûts. On y trouve également de jolis hôtels et de belles villas à louer. Un endroit de repos à privilégier pour faire une pause loin du brouhaha romain.

Pour en savoir plus: http://www.agenceincentive.com/destinations/europe/incentive-a-rome/

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.